Culture japonaise

12 choses que vous ne saviez pas sur la culture japonaise

Cela fait plus de 150 ans que le Japon a ouvert ses ports au monde occidental après des siècles d’isolement, mais certaines choses nous mystifient encore. Voici 12 choses que vous ne saviez probablement pas sur la culture japonaise. Omiyage est plus que des souvenirs |

Omiyage est plus que des souvenirs

Le terme omiyage est souvent traduit par “souvenir” en anglais, mais omiyage est bien plus que cela. Contrairement aux souvenirs, que les gens achètent souvent pour eux-mêmes, l’omiyage est quelque chose que les gens rapportent à leurs amis, famille et collègues après un voyage. Omiyage est généralement des aliments de spécialité de différentes régions, qui sont emballés dans de belles boîtes colorées avec les aliments emballés individuellement à l’intérieur pour un partage facile. Alors que récupérer des souvenirs en Occident est un bon geste, au Japon, rapporter un omiyage après un voyage est une attente.

Noël est une fête romantique

Les chrétiens ne représentent qu’env. 2% de la population japonaise, donc Noël est plus une nouveauté au Japon qu’une fête religieuse. De vastes affichages lumineux et des arbres de Noël sont courants, mais la plupart des gens célèbrent la veille de Noël au lieu de la veille de Noël. De plus, la veille de Noël est considérée comme une soirée de rendez-vous, tout comme la Saint-Valentin, où les couples sortent pour des dîners raffinés et échangent des cadeaux romantiques.

Il y a des pistes pour vos chaussures

Vous savez peut-être qu’il est poli d’enlever vos chaussures lorsque vous entrez chez quelqu’un au Japon. Mais il peut être difficile de dire si vous devez les retirer dans de nombreux autres bâtiments, tels que les temples, les sanctuaires et les restaurants. Heureusement, il y a quelques signes à rechercher, par ex. Si des pantoufles sont placées autour de l’entrée, cela indique clairement que les invités doivent retirer leurs chaussures d’extérieur et mettre les pantoufles en place. Si le sol est surélevé à l’entrée, cela signifie que les clients doivent retirer leurs chaussures de la porte avant d’entrer et sur la surface surélevée.

Les femmes japonaises avaient l’habitude de balancer leurs dents

Pendant des siècles, le blanchiment des dents, connu sous le nom d’ ohaguro, a été une pratique courante pour les femmes japonaises, en particulier les femmes mariées et les geishas. En plus d’être considérée comme attrayante, cette pratique était également censée aider à protéger les dents contre la carie et d’autres problèmes dentaires. Les femmes appliqueront diverses substances sur leurs dents, comme des mélanges de dentifrice et d’encre, pour conserver leur aspect noir. La pratique a été interdite à la fin du XIXe siècle dans le but de moderniser le Japon et de rendre sa culture plus attrayante pour les Occidentaux. La marche du roi

Il est impoli de manger ou de boire en marchant

Il est assez courant de voir quelqu’un manger un sac de chips ou siroter un café en marchant dans la rue dans les pays occidentaux, mais ce n’est pas le cas au Japon. Bien qu’il ne soit pas considéré comme aussi impoli qu’autrefois, manger ou boire en marchant, cela est toujours considéré comme un comportement de classe inférieure. Lorsque la plupart des Japonais achètent de la nourriture ou des boissons dans un distributeur automatique dans la rue, par exemple, ils les consomment tout en se tenant à côté de la machine pour éviter de l’emporter. Matchs de baseball au Japon |

Le baseball est extrêmement populaire

Le sumo est peut-être le sport national du Japon et celui que les gens associent le plus souvent au pays, mais le baseball est en fait le sport le plus regardé et le plus joué. Il a été introduit dans le pays pendant la période Meiji et est devenu extrêmement populaire grâce à la forte présence américaine au Japon après la Seconde Guerre mondiale. Le Japon compte deux ligues professionnelles de baseball, ainsi que d’innombrables collèges et ligues universitaires à travers le pays. Les matchs de baseball japonais sont particulièrement remarquables pour leurs sections d’encouragement enthousiastes, où les gens chantent des chansons de combat et participent à des acclamations organisées en continu dans la plupart des jeux. Courtoisie Wanderers Ways

Les positions des baguettes ont un sens

Lorsque vous mangez au Japon, il est important de ne jamais garder vos baguettes dans votre nourriture pour les reposer lorsque vous ne mangez pas. Cela ressemble en fait à une cérémonie célébrée lors de funérailles au Japon, et c’est considéré comme un mauvais présage. Pour la même raison, il est aussi tabou de partager de la nourriture avec les autres en lui envoyant baguettes sur baguettes. Pour partager, utilisez vos baguettes pour placer la nourriture dans l’assiette de l’autre personne.

Manger de la viande de cheval est courant

La viande de cheval est utilisée au Japon depuis la fin du XVIe siècle. Son utilisation dans la cuisine a considérablement augmenté dans les années 1960 à mesure que le rôle du cheval dans l’agriculture et les transports diminuait. La viande de cheval crue, connue sous le nom de basahi , est couramment servie dans les restaurants. Il est généralement consommé avec du gingembre râpé et du shoyu sucré. On l’appelle sakura niku (chair de fleur de cerisier) pour sa couleur rose.

Les premières geishas étaient des hommes

Geisha signifie en fait la personne de l’art et les premières geishas étaient des hommes qui conseillaient les seigneurs féodaux en plus de divertir la cour avec diverses performances artistiques et histoires. Les geishas féminines ont commencé à divertir à la fin du 18e siècle et étaient à l’origine connues sous le nom d’onna geisha (artiste féminine). Les geishas féminines sont devenues extrêmement populaires, moins que les hommes 25 ans après leur première apparition.

Tout le monde se penche l’un vers l’autre

Lorsque des groupes boivent ensemble et partagent une bouteille, par culpabilité, à table, il est poli que les gens se remplissent les verres les uns des autres au lieu de se verser leurs propres boissons. Attendez que quelqu’un d’autre pose votre verre lorsqu’il est vide et surveillez les verres des autres en attendant de les remplir. Si vous ne voulez plus boire, laissez simplement votre verre plein.

Il existe une excellente façon d’apprécier le bonsaï

Vous savez peut-être que les bonsaïs sont des arbres miniatures en pot au style artistique. Les arbres sont conçus pour être beaux et esthétiques tout en imitant l’apparence de l’arbre dans une forme plus grande dans la nature. Il n’est donc pas surprenant qu’après avoir regardé l’apparence générale du bonsaï, les spectateurs abaissent leur champ de vision au même niveau que l’arbre. Afin d’apprécier le bonsaï, les spectateurs doivent essayer d’imaginer qu’ils sont petits lorsqu’ils regardent l’arbre afin qu’ils puissent imaginer à quoi il pourrait ressembler dans son environnement naturel. Salutations des vagabonds

Slurping est un compliment

Pour un pays avec tant de règles d’étiquette strictes, cela choque de nombreux Occidentaux qui sirotent des nouilles ou des soupes tout en mangeant sont parfaitement acceptables au Japon. En fait, siroter n’est pas seulement acceptable, c’est même encouragé. C’est considéré comme un signe que la nourriture est délicieuse et c’est un compliment pour le chef. Cela facilite la consommation rapide des nouilles encore chaudes, ce qui est considéré comme le meilleur moyen d’apprécier leur goût. Slurping peut également minimiser le désordre, empêchant le bouillon de se renverser sur vos vêtements pendant que vous mangez.

12 choses que vous ne saviez pas sur la culture japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.